Kaity Vernis-Sages. Prothésiste Designer Ongulaire

Kaity Vernis-Sages. Prothésiste Designer Ongulaire

J'aime, j'aime pas.....

Rubrique cinéma "j'aime, j'aime pas"

Je posterai ici mes avis sur les différents films que je verrai ; positifs ou négatifs ces avis n'engagent que moi chacun sera peut-être parfois du même avis que moi ou pas... 

 

 

50 nuances.jpg

Affiche 50 nuances de Grey Tous droits déposés.

 

Le synopsis :

Elle est belle simple et un peu nunuche, elle a une vie banale et vit en colocation.

Il est beau intelligent et pervers, il est richissime et vit seul…

Ces deux là devaient-ils se recontrer hein !? franchement dans la vraie vie vous y croyez vous ? Allons soyons sérieux.

Ce que j’ai pensé du film. Hé bien et comme j’ai lu le livre au trois quart ( j’ai arrêté avant la fin j’avoue, je l’ai trouvé barbant à un moment ) l’histoire du « best seller » est claire, oser publier une histoire qui sent le souffre tout simplement, oui mais après ?

En fait on s’attends à voir un film au limite de l’indécence sauf que… on est loin du compte par rapport au bouquin. Bien sur l’histoire est un peu difficile à gérer, j’imagine les scènes chaudes bouillantes du bouquin sur un écran ! autant dire que l’écran va limite fondre et qu’on va se faire un porno, sauf qu’au final pas du tout.

Oserais-je dire que le film est limite édulcoré par rapport au livre !? hé bien oui je le dis !

Les personnages sont assez fidèles dans leur description, on retrouve la trame du livre cependant, mais en infiniment plus « light »

Sans rentrer dans des polémiques sans fin du style «  et la femme dans tout ça etc… pour moi ça n’est pas le sujet ici car le film se veut être le reflet du livre sauf que ça en est loin ;

Bien sur qu’on voit rapidement que ces deux là ne vont pas jouer au monopoli ou au tarot, d’ailleurs savent-ils y jouer ? je plaisante… ceci pour dire que pour ceux et celles qui attendaient un film piquant et bien j’ai envie de dire allez vous rhabiller ! quelques fesses par ci par là pas de quoi fouetter un chat si j’ose dire ;

Le côté psy du film nous fait vite penser que le monsieur n’est pas super bien dans sa peau, le doute plane tout le long du film ( pour qui ne connaît pas les livres ) Anasthasia ( l’héroine ) oscille entre la soumission et la domination ; Christian Grey le « héro » tique un peu quand même ( oui je sais celle-là était facile haha) son regard ténébreux volé au pire vampires des années 30 intrigue la jeune femme, mais pas que…

Enfin bref, et pour finir je ne sais pas si j’irai voir la suite ; le film se laisse regarder, je ne l’ai pas trouvé super attachant ( roooo !!! )

Le gros coup médiatique était prévisible et là-dessus on n’aura pas été déçu ; après bien sur les féministes vont y trouver à redire c’est logique et compréhensible.

Le côté trou de serrure du film aura fait son œuvre et attiré nombre de curieux, je pense sincèrement qu’il n’est fait que pour ça. L’auteur est lui aussi quelqu’un d’un peu pervers et dorénavant très riche. Il a compris comment tournait le monde. Le film alimente toutes les polémiques, il est tiré d’un bouquin sulfureux bref toutes les clés du succès sont là, n’en déplaise …



10/03/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres